Dans un monde saturé de design graphique, il est essentiel pour les graphistes d’avoir un style réellement unique. Et il existe peu d’illustratrices aussi percutantes et colorées que Daria Volyanskaya (aka Daria V.), basée en Egypte. Discuter avec elle de son travail et de ses illustrations fait davantage penser à un parcours spirituel qu’à un parcours professionnel. Et ce n’est peut-être pas sans raison !

Daria s’est lancée dans l’art à 18 ans, en peignant des icônes. Cette expérience l’a amené à traverser la Russie accompagnée d’un groupe d’artistes peignant des saints, des visages religieux et des ornements dans les églises. Alors qu’elle s’est finalement lancée à la poursuite d’autres opportunités, son travail continue d’évoquer le divin au travers de ses coups de pinceaux, de ses ornements fleuris et de ses couleurs vives.

Mais, comme le révèle l’histoire de Daria, réussir en tant que graphiste professionnel n’est pas toujours aussi simple que ça. Il a fallu à Daria des années de dévouement et de dur labeur pour se constituer doucement et sûrement un réseau de clients fidèles qui lui correspondent parfaitement. Nous avons discuté avec Daria de son parcours artistique et de la manière dont elle a développé son processus créatif unique. Enfin, elle nous livre ses conseils pour celles et ceux qui souhaitent devenir graphistes et trouver leur propre style.

Nom : Daria Volyanskaya
Pseudo 99designs : Daria V.
Lieu : Égypte
Spécialité : Illustration

Parle-nous un peu de ton parcours artistique

Mon parcours artistique a commencé lorsque j’avais 18 ans. Je me suis découvert une grande passion pour le dessin et les ornements religieux par hasard. L’acte de peindre ne m’intéressait pas beaucoup à cette époque, mais j’aimais représenter les différents saints.

Pour être honnête, je n’avais jamais peint avant et je n’étais pas très douée, mais le monde spirituel me captivait. C’est pourquoi j’ai commencé à aller à l’église et à étudier l’iconographie religieuse. J’ai ensuite voyagé un peu partout en Russie avec un groupe d’artistes, on peignant les murs des églises.

Mais après un certain temps, la peinture iconographique ne me rapportait pas assez d’argent. J’ai donc continué mon parcours spirituel ailleurs et tenté de me faire une place dans le monde de l’art.

mama j illustration by daria v
Design de couverture Facebook pour la chanteuse de jazz, Mama J

Couverture Facebook pour la chanteuse de jazz Mama J

Qu’as-tu fait après avoir arrêté la peinture iconographique ?

J’ai travaillé dans différents domaines pendant plusieurs années : j’ai été journaliste, serveuse, traductrice et guide touristique, avant de rencontrer mon mari et de déménager en Égypte.

daria v
Daria adolescente, en train de travailler sur une de ses peintures religieuses

Nous vivions assez confortablement. Je continuais à faire de l’art pour moi-même, tout en travaillant avec mon mari, qui est lui aussi un artiste. Mais en 2016, un attentat terroriste s’est produit à Sharm-el-Sheikh, où je vis. Le tourisme s’est arrêté après l’attentat et nous nous sommes retrouvés sans emploi. J’ai essayé de vendre mon art sur les banques d’images, mais je ne gagnais pas assez pour vivre. Puis j’ai finalement essayé 99designs.

Parle-nous de ton expérience sur 99designs

Je n’arrive toujours pas à réaliser la chance que j’ai eu de trouver 99designs, de pouvoir vivre de mon art, et de réussir, en quelque sorte. J’ai commencé à gagner graduellement de plus en plus d’argent, plus que ce que je n’avais gagné jusque là dans tous mes autres emplois. Probablement parce que j’avais été tellement dévouée et passionnée par mon travail.

J’ai également rencontré beaucoup de clients très sympathiques, et je travaille sur de nombreux projets intéressants et ambitieux. Je n’aurais jamais pu imaginer à l’époque que deux ans plus tard, j’aurais été en contact avec autant de gens et que je les aiderais à lancer leurs produits ! Je suis vraiment très reconnaissante pour tout cela.

As-tu des clients préférés ?

En ce moment, j’aime beaucoup travailler pour une entreprise allemande nommée Pony Puffin. Ils produisent de très belles écharpes et autres accessoires pour femmes. J’ai eu la chance de créer plusieurs illustrations et designs d’emballage pour eux, et nous travaillons toujours ensemble sur leur gamme de produits.

J’ai également adoré travailler pour Mama J, une chanteuse de jazz talentueuse, pour qui j’ai créé un logo, des cartes de visite, et d’autres articles promotionnels.

Qu’est-ce qu’il te plaît le plus dans le métier d’artiste ?
daria v illustration
Illustration pour un shampoing à base de plantes

Je ne me préoccupe pas tellement de ma carrière ou d’être connue. Ce qui est le plus important pour moi c’est d’être capable d’aider les autres grâce à mes compétences, et de faire quelque chose que j’aime énormément : créer un monde éclatant de couleurs.

Presque tout le monde dit qu’il est impossible de gagner décemment sa vie en étant artiste, sauf mon mari qui m’a toujours encouragé à croire en moi !

Comment se fait-il que tu aies développé un style aussi éclatant, d’après toi ?

Pas facile comme question ! Je ne sais pas vraiment comment j’ai développé mon style… J’ai juste suivi mon instinct et je suis restée fidèle à ma vision des choses. Je crois que le seul moyen de développer ses compétences est de littéralement les vivre au quotidien.

Le seul moyen de développer ses compétences est de littéralement les vivre au quotidien.
- Daria V

Je suis obsédée par les couleurs. Les couleurs sont comme des drogues pour moi. J’y suis aussi très sensible dans la vie de tous les jours. Par exemple, je déteste le noir. J’enlève tout ce qui est noir de chez moi, car cette couleur affecte mon humeur immédiatement.

Je suis aussi complètement dingue de plantes. Mon atelier de travail est rempli de plantes et de couleurs douces. Et quand je m’assoie dans ma petite chaise, j’oublie le reste du monde et travaille sans relâche.

daria v illustration
Tu es tellement passionnée par le travail que tu fais en ce moment. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Vivre mon travail c’est ce qui me tient éveillé la nuit, ce qui me fait oublier de manger, de nettoyer, et tout le reste. Lorsqu’on est vraiment intéressé par quelque chose, on n’a pas besoin de conseils pour pouvoir développer ses compétences. On est naturellement tourné vers la recherche et le développement.

Je dirais que, pour un artiste, le plus important c’est la discipline. Il faut apprendre à combattre la flemmardise et la procrastination. Tout freelance doit être capable de gérer son planning et de travailler pendant de longues heures, c’est essentiel.

Quel est ton processus pour créer tes illustrations ?

Voici ma recette pour créer des designs colorés :

  1. Toujours garder le positionnement des couleurs bien en tête. Si je veux créer une image éclatante et soignée, j’associerai du bleu, du vert émeraude, du jaune et du violet à un endroit, puis du jaune, du vert gazon, du rouge et de l’orange à un autre endroit.
  2. J’utilise une quantité considérable de couleurs très foncées (comme du bleu profond, du violet foncé ou du noir) et de couleurs très claires (jaune citron ou blanc). Les forts contrastes attirent encore plus le regard.
  3. Je réfléchis à comment dessiner des objets ordinaires de manière colorée sans qu’ils perdent en réalisme. Et j’y parviens en utilisant des couleurs froides (comme du bleu pour les ombres) et des couleurs plus lumineuses (comme du jaune pour faire ressortir certains éléments).
daria v illustration
Design de tee-shirt

Il n’y a vraiment rien de plus jubilatoire que lorsque l’on sent notre âme s’envoler, que l’on n’arrive presque plus à respirer, et que l’on ne fait qu’un avec son pinceau. Ne vivons-nous pas tous pour ces moments-là ?
- Daria V
Comment fais-tu pour continuer de t’améliorer et de développer tes compétences ?

Je dessine beaucoup, même les jours où je ne travaille pas. J’ai tellement d’idées qu’il me faudra sûrement plusieurs vies pour toutes les dessiner ! J’espère être une artiste dans ma prochaine vie également.

Mon plus grand rêve est de susciter instantanément l’amour, la lumière et un sentiment d’infini chez ceux qui regardent mes oeuvres. Je pense que c’est la plus grande compétence que l’on puisse avoir, et je suis convaincue que c’est en ouvrant son coeur, en étant bon, et en pardonnant à ses ennemis qu’on y parvient.

Ton rêve se reflète très bien dans ton travail, qui est à la fois spirituel et lumineux. Trouves-tu l’inspiration dans la peinture iconographique que tu pratiquais avant ?

Il y avait du bon dans la peinture iconographique, et cela m’a apporté beaucoup de joie. Il n’y a vraiment rien de plus jubilatoire que lorsque l’on sent notre âme s’envoler, que l’on n’arrive presque plus à respirer, et que l’on ne fait qu’un avec son pinceau. Ne vivons-nous pas tous pour ces moments-là ?

Les entrepreneurs demandent généralement des designs qui leur permettront de vendre leurs produits, et l’église est très loin de cette préoccupation. J’essaye d’apporter une part de ma spiritualité dans ce travail en créant mes designs avec amour et empathie. Je suis aussi persuadée que créer une expérience positive pour mes clients et amener ces émotions dans leur vie de tous les jours font partie des choses les plus spirituelles qu’il est possible de faire.

illustration by daria v
Illustration de tigre

L’art c’est comme les chansons. Il faut les chanter avec joie !
- ‘Daria
As-tu un conseil à donner aux autres graphistes qui cherchent leur propre style ?

Oui, et même plusieurs :

1. Réalisez vos designs dans le style que vous aimez. Ne vous torturez pas à illustrer ou à créer quelque chose que vous n’aimez pas. Mieux vaut concentrer son attention et ses efforts sur un style qui vous vient naturellement et qui vous procure du plaisir. L’art c’est comme les chansons. Il faut les chanter avec joie !

daria v illustration
Une illustration d’éléphant pour des leggings de yoga

2. Travaillez, travaillez et travaillez ! Travaillez avec passion et essayez de donner le meilleur de vous-même à chaque fois.

3. Si vous n’êtes encore assez sûr de vous, arrêtez d’interagir avec ceux qui ne croient pas en vous ou en votre art.

4. Retenez-vous de faire ou de dire quoi que ce soit d’agressif. L’agressivité anesthésie votre âme, ce qui est très nocif aux hommes, surtout aux artistes.

5. Mangez des aliments crus ! C’est la meilleure chose que j’ai faite pour ma santé, ma concentration et ma capacité de travail.

6. Soyez patient avec votre travail et avec vous-même. Achetez-vous une bonne chaise, arrêtez de vous plaindre, et faites ce que vous avez à faire.

7. N’ayez peur de rien ! L’univers vous aime et vous donne toutes les occasions d’être un artiste et tout ce que vous voulez être d’autre. N’ayez pas peur de saisir les opportunités qui vous sont proposées et de travailler dur.

Vous aimez le travail de Daria ?
Commencez un projet avec elle aujourd'hui.