Le branding de marque alimentaire est toujours un peu plus difficile à cerner que le branding des marques des autres secteurs d’activité. L’industrie alimentaire s’appuie sur nos envies et sur l’instinct. Il est donc important de savoir que certains designs pourront donner faim à vos clients, tandis que d’autres leur feront perdre l’appétit.

Le secteur alimentaire est très large et comprend par exemple les fabricants de plats pré-préparés ou de snacks, les restaurants, les blogueurs spécialisés, les entreprises de boissons, etc. Et tout le monde n’est pas forcément au fait des différentes stratégies de branding qui existent et de leurs nuances. Dans cet article, nous vous donnerons un aperçu du branding de marque alimentaire et nous vous donnerons toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez vous aussi réussir le branding de votre marque.

Illustration pour une marque alimentaire
Illustration réalisée par Orange Crush

Les bases du branding de marque alimentaire

Si votre entreprise était une personne, le « branding » serait la façon dont cette personne se présente : ses habits, sa coiffure, sa manière d’agir, de parler, etc. Le branding c’est l’image de votre marque, et ça ne se résume donc à pas une campagne publicitaire ! Le branding influence la façon dont les consommateurs perçoivent votre entreprise et la valeur qu’ils lui attribuent.

Branding de marque alimentaire : logo de Portofino’s Italian Kitchen
Design de logo réalisé par green in blue

Une bonne stratégie de branding permet de créer un lien personnel, voire émotionnel, entre une marque et ses clients, tout en l’aidant à se démarquant de ses concurrents de manière significative. Pour parvenir à cela, votre marque doit se doter d’éléments visuels uniques et adaptés (couleurs, formes et typographie), ainsi que d’un style communicationnel propre (ton de marque et canaux de communication, etc.). Dans cet article, nous verrons tous ces aspects en détail.

Les choix que vous faites, en ce qui concerne le branding de votre marque, doivent compléter vos stratégies et vos objectifs commerciaux. Par exemple, une entreprise dont la priorité absolue est l’acquisition de clients aura tout intérêt à mettre au point une stratégie de branding différente des marques dont la priorité est de fidéliser leurs clients. Mais pour compliquer encore les choses, en plus de prendre en compte leur propre identité de marque, les marques alimentaires doivent également prendre en compte ce que leur public trouvera appétissant (ou pas).

Nous verrons ci-dessous quels sont les meilleurs choix graphiques pour réussir un branding de marque alimentaire. Mais avant d’entrer dans les détails, parlons affaires : vous devez absolument prendre le temps de déterminer certains des aspects clés de votre entreprise avant de vous lancer dans le processus créatif.

3 questions à vous poser

Branding de marque alimentaire : logo de Blink!
Design de logo réalisé par nevergohungry

Répondez le plus honnêtement possible aux trois questions ci-dessous. Elles vous aideront à comprendre l’essence même de votre business, ce qui vous aidera ensuite à choisir la meilleure stratégie de branding pour votre entreprise.

    1. Qui achète votre produit ? Qui sont vos clients cibles ? À quel groupe démographique appartiennent-ils ? Qu’est-ce qu’ils aiment ? Comment veulent-ils qu’on leur parle ? Quels sont les obstacles auxquels ils font face ? Votre branding doit être adapté à votre audience cible, il est donc important de bien la comprendre en premier lieu
    2. Comment décririez-vous votre marque ? Petit exercice créatif pour vous aider à identifier le style de votre marque. Si vous avez déjà une réponse juste et éloquente à cette question, tant mieux ! Si ce n’est pas le cas, pas de panique : énumérez tous les adjectifs qui vous viennent à l’esprit pour décrire la personnalité de votre marque jusqu’à ce que la bonne réponse émerge de vos réflexions. Des adjectifs comme « énergique », « passionnée », « accueillante » ou « fiable » peuvent vous aider à affiner le ton et l’identité de votre marque
    3. Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? En d’autres termes, quelle est votre proposition de valeur ? Pourquoi les consommateurs devraient-ils vous choisir et non pas vos concurrents ? L’un des aspects clés du branding est de reconnaître les traits les plus séduisants de sa marque et de les exploiter afin que les consommateurs pensent à vous en premier lorsqu’ils s’apprêtent à faire un achat

Une fois que vous aurez les réponses à ces questions, vous pourrez commencer à construire une stratégie de marque alimentaire efficace. Mais en quoi consiste le branding de marque alimentaire, au juste ?

Les 10 éléments clés pour réussir votre branding de marque alimentaire

Pour réussir son branding, une marque à besoin de « 10 éléments clés » qui sont le résultat tangible de ses choix graphiques et stylistiques.

Branding d'une marque de granola
Branding d’une marque de granola réalisé par Martis Lupus
  1. LogoC’est le visage de votre marque et la pièce maîtresse de toute votre stratégie de branding. Votre logo alimentaire est l’élément le plus important, car il représente tout ce que votre entreprise est et ce qu’elle fait
  2. Site webLe look de votre site web est important, mais son apparence ne vous servira pas à grand-chose s’il ne fonctionne pas bien… La fonctionnalité et l’intuitivité de votre site sont essentielles, car elles révèlent à quel point votre entreprise est compétente
  3. Message de marque Que dit votre marque ? Le message de votre marque comprend ses valeurs, sa mission, ses croyances, et, bien sûr, son slogan
  4. Packaging produitEn tant que marque alimentaire, les emballages de vos produits sont un point crucial de votre branding. En plus d’être une représentation visuelle de l’expérience offerte par vos produits, le packaging a le pouvoir de séduire les consommateurs
  5. MagasinsLa plupart des marques alimentaires ont un magasin ou un emplacement physique de quelque sorte que ce soit. Ces marques-là doivent réfléchir à la meilleure manière d’attirer l’attention de leurs clients. Pour cela, on pensera à des choses comme la devanture du magasin, les tabliers ou uniformes, les serviettes, les enseignes, les tasses, le design d’intérieur et le choix de la musique, mais aussi au service client et à l’expérience que vous offrez à ceux-ci
  6. Réseaux sociauxLes réseaux sociaux sont un excellent moyen de dialoguer directement avec ses clients. Le type de contenu que vous publiez, ainsi que les canaux sur lesquels vous le publiez peuvent vous aider à créer un lien direct avec votre audience cible
  7. EmailingLes e-mails sont l’une des stratégies préférées des spécialistes du marketing digital, car c’est un moyen plus personnel de s’adresser à ses clients, par rapport aux autres méthodes de diffusion. De plus, les emails engendrent un plus grand taux de clics. En utilisant les canaux de communication que vos clients utilisent pour rester en contact avec leur entourage, vous vous adressez directement à eux et en tête-à-tête, et présentez donc votre entreprise sous un jour plus personnel et plus humain
  8. PublicitéCertaines traditions ne meurent jamais. Les publicités payantes, bien qu’elles ne soient plus aussi fiables qu’avant, sont toujours efficaces pour augmenter la portée du message de votre marque
  9. Marketing de contenu et d’influenceIl s’agit ici des articles de blog, des vidéos, des photos, des infographies, etc. De la même manière que chaque artiste possède un style bien à lui, les différents types de contenu que vous produisez et publiez décrivent ensemble, le style de votre marque
  10. Articles promotionnelsIl s’agit ici de t-shirts, tasses à café, casquettes… Tout ce que vos clients peuvent emporter avec eux et qui leur permettra de se souvenir de votre marque
Branding de marque alimentaire : le logo de Julian’s
Branding de marque alimentaire réalisé par Project 4

Gardez ces 10 éléments en tête pour faire les bons choix graphiques pour le branding de votre marque alimentaire. Ce sont eux qui vous permettront de créer une bonne stratégie et de représenter votre marque de manière cohérente et efficace.

Les styles les plus efficaces pour les marques alimentaires

Quelles sont les couleurs et les formes qui ouvrent le plus l’appétit ? Quels sont les sites qui plaisent le plus aux fameux « foodies » ? L’industrie alimentaire étant un secteur bien particulier, certaines techniques de branding fonctionnent mieux que d’autres. Voici la liste des techniques de branding qui fonctionnent le mieux pour ce secteur. Gardez-les à l’esprit lorsque vous concevez votre logo et créez les éléments de branding de votre marque.

N’oubliez pas que votre image de marque doit également refléter la personnalité de votre entreprise à vous. Les stratégies ci-dessous sont des suggestions basées sur ce qui fonctionne pour le secteur alimentaire en général, mais n’oubliez pas non plus de prendre en compte votre propre style !

Les couleurs qui donnent faim

En résumé, les couleurs chaudes (rouge, orange et jaune) sont les plus adaptées aux marques alimentaires. Et parmi elles, le rouge arrive en premier, car il stimule l’appétit (et peut-être aussi parce que l’on trouve de nombreux fruits mûrs de couleur rouge dans la nature). De plus, les couleurs chaudes vont bien les unes avec les autres, c’est pourquoi de nombreuses marques alimentaires s’en servent dans leur branding.

Logos de marques alimentaires rouges

Il suffit de regarder du côté de la restauration rapide pour s’en apercevoir. La quasi-totalité des chaînes de restauration rapide a opté pour du jaune et du rouge. Le vert, d’autre part, est très populaire auprès des marques bio et naturelles.

D’après la théorie des couleurs, le bleu est à éviter pour les marques alimentaires : ce n’est pas une couleur que l’on trouve souvent dans la nature pour les aliments comestibles (mis à part les myrtilles !) C’est la couleur qui a le moins d’effet sur l’appétit. En revanche, en branding, le bleu est de loin la couleur la plus populaire, car elle représente la confiance et la fiabilité. Ainsi, les marques alimentaires sont nombreuses à utiliser le bleu pour souligner un élément en particulier de leur branding, comme l’ont fait Burger King, Sonic et Popeyes.

Les formes qui ouvrent l’appétit

Branding de marque alimentaire : le logo de The Organic Blend
Design de logo réalisé par Bendazs!™

Les formes ont une grande influence sur la manière dont la personnalité d’une marque est perçue. Les marques qui ont un logo circulaire, par exemple, sont considérées comme plus accueillantes et plus décontractées, tandis que le marques qui ont un logo rectangulaire sont considérées comme plus fiables et plus efficaces. Ainsi, les formes que vous choisissez d’utiliser doivent représenter l’identité de votre marque plutôt que celle de votre secteur d’activité.

Cela dit, la plupart des marques alimentaires ont une personnalité chaleureuse et accueillante. Les logos contenant des cercles ou des courbes semblent donc plus appropriés. Il ne s’agit pas seulement de mettre un cadre circulaire autour du logo, mais aussi de lignes à l’intérieur du logo lui-même, comme on peut le voir sur le logo d’Organic Blend ci-dessous.

Les logos rectangulaires, triangulaires et anguleux ont une apparence plus formelle. Ils fonctionnent donc mieux pour les entreprises spécialisées en droit ou dans la finance, bien que certains restaurants haut de gamme et les marques de vin (comme FZ Wines ci-dessous) aient également à gagner de cette formalité.

Branding de marque alimentaire : le logo de FZ Wines
Design de logo réalisé par mikata

Si vous voulez un logo à la fois sérieux et accueillant, pensez à associer plusieurs formes. Par exemple, arrondissez les coins d’un carré pour adoucir son côté formel.

Les typographies qui éveillent les papilles

Il n’existe pas de police de caractères miracle qui fonctionne pour toutes les marques alimentaires. La taille, le poids et la couleur de votre texte, et bien sûr, la police elle-même, possèdent tous leurs propres connotations et chacun de ces éléments indiquera à votre audience, à sa manière, qui est votre marque. La meilleure police pour vous dépend donc du type de marque que vous voulez être.

Il y a cependant des tendances en typographie qui sont propres à l’industrie alimentaire. Par exemple, si vous optez pour un style de « taverne à l’ancienne », comme l’a fait O’Leary’s Ale House, une police rétro est tout à fait indiquée.

Branding de marque alimentaire : le logo d'O’Leary’s Ale House
Design de logo réalisé par Project 4

En revanche, si vous êtes un restaurant moderne et branché, ou encore un producteur comme Swirl Frozen Yogurt, une typographie minimaliste sans empattements sera plus appropriée.

Branding de marque alimentaire : le logo de Swirl
Design de logo réalisé par bo_rad

Comme pour les formes, vous pouvez très bien mélanger deux styles différents pour créer une police unique. N’oubliez pas que les courbes sont plus chaleureuses que les lignes droites et les angles vifs, qui sont eux, plus formels. Ainsi, une police très arrondie, comme les cursives, attirera une clientèle plus décontractée qu’une police plus stricte et élégante.

Les emballages de vos produits alimentaires

L’emballage des aliments et des boissons est un vaste univers et l’un des éléments clés de toute marque alimentaire. Le packaging de vos produits est souvent la première chose que vos clients verront. C’est la première « expérience » qu’ils ont de votre marque. Et, à ce stade, leur opinion n’est pas basée sur leurs papilles gustatives, mais sur ce qu’ils voient. Le packaging de vos produits compte donc pour beaucoup. Les emballages permettent également de démarquer vos produits des centaines d’autres qui sont disponibles sur le marché (que ce soit dans les rayons d’un magasin ou en ligne). Les produits emballés représentent une industrie de 800 milliards de dollars rien qu’aux États-Unis. Ça fait beaucoup de pâtes, de yaourts et de chocolat !

Emballage de Noodles for Kids illustré par une tomate et des épinards
Design de packaging réalisé par Holiday26

Prenez le temps de bien réfléchir à vos emballages, car leur apparence a vraiment de l’importance. En revanche, leur look ne vous servira à rien si vos emballages ne font pas également leur travail : avant de vous lancer dans la création de vos emballages, posez-vous (ainsi qu’à votre graphiste), les questions suivantes :

  • Quel est mon produit ? Quelles sont ses dimensions et de quoi est-il fait ? S’agit-il d’un seul produit ou existe-t-il (ou existera-t-il à l’avenir) plusieurs saveurs ou formats ? Réfléchir à ces points à l’avance vous permettra d’éviter les problèmes au fur et à mesure que votre marque se développera
Boite de céréales jaune et blanche avec une typographie marron
Design de packaging réalisé par tomdesign.org
  • Qui sont mes clients ? Suis-je en train d’essayer de vendre mes produits à des gens soucieux de l’environnement, des enfants ou des touristes ? Quel est leur budget ? Il est essentiel de comprendre qui achètera vos produits et de créer des packagings en fonction du profil de vos consommateurs types
Design d'un emballage de pâtes noir et blanc
Design de packaging réalisé par Holly McAlister
  • À quoi sert l’emballage de mes produits ? Doit-il conserver la consistance de mes produits ? Doit-il résister au froid ? Les emballages des produits alimentaires ont beaucoup de casquettes : aux États-Unis, ils doivent également contenir plusieurs informations légales obligatoires (liste des ingrédients, des nutriments, etc.)
Emballage de thé matcha vert et blanc
Design de parckaging réalisé par Mj.vass
  • À quels endroits les consommateurs seront-ils en contact avec vos emballages ? Vos produits seront-ils vendus exclusivement en ligne ? Chez les petits épiciers spécialisés ? Dans les grands magasins ? Les réponses à ces questions auront une influence importante sur le packaging de vos produits

Gardez à l’esprit les détails tels que l’emplacement du logo, les matériaux, les couleurs, les polices et les formes, au cours du processus de création de vos emballages. Envie d’en savoir plus sur le packaging ? Jetez un œil à notre guide complet.

Le branding en magasin

Aucun doute, les achats en ligne ont la côte. C’est pratique et amusant. Mais cela ne remplace pas toujours l’attrait d’un achat en personne. Si vous songez à ouvrir un point de vente pour vos plats ou vos boissons, tirez-en profit pour votre branding également.

Le magasin DO cookie dough à NYC
La boutique de Do cookie dough à New York est lumineuse et colorée, exactement comme le branding de la marque

Le premier avantage (et le plus notoire) pour vos clients, c’est de pouvoir s’adresser directement à la marque et non pas à un intermédiaire. Aller dans un magasin permet également de voir, et éventuellement d’essayer les produits avant de s’engager à faire un achat. Enfin, acheter un article dans un magasin coche toutes les cases de la satisfaction personnelle instantanée, puisqu’on repart tout de suite avec son achat, sans avoir à payer (et à attendre) pour la livraison.

Enfin, avoir un magasin vous donne de la crédibilité, contrairement aux marques qui ne vendent leurs produits qu’en ligne (les consommateurs croisent parfois les doigts pour que leurs produits arrivent bien comme prévu et qu’ils soient bien de la qualité attendue).

La boulangerie Dominique Ansel Bakery à NYC
À New York, Dominique Ansel Bakery est connue pour la qualité de son intérieur, que l’on retrouve dans toutes ses boutiques

En ce qui concerne le branding, votre magasin doit faire écho aux éléments qui constituent l’identité de votre marque : votre logo, vos couleurs, vos polices de caractères, ainsi que l’esthétique générale de votre marque et le ton qu’elle utilise pour s’adresser à son audience. Si vos couleurs sont lumineuses et modernes, votre magasin doit être lumineux et moderne lui aussi. Ainsi, vos clients seront tout de suite « dans le bain », dès qu’ils auront passé la porte. Ensemble, la disposition de l’espace, le placement de votre logo et les uniformes de vos employés créent un branding cohérent.

Le branding sur les réseaux sociaux

Les marques alimentaires ont la chance de pouvoir publier avec succès tout leur contenu sur n’importe quel réseau social (même pour les professionnels de LinkedIn qui pourraient être intéressés par des recettes saines et rapides). Mais les meilleurs réseaux pour les marques alimentaires sont néanmoins souvent ceux basés sur les images. Instagram, Pinterest et Snapchat sont les mieux adaptés aux stratégies de branding de la plupart des marques alimentaires. (Vous pouvez même ajouter votre logo en image de fond.) Si vous faites des vidéos de marque, vous pouvez également utiliser YouTube, et relier vos vidéos sur tous les autres réseaux.

Lorsque vous lancez une campagne de marketing sur les réseaux sociaux, respectez scrupuleusement votre stratégie et suivez ces quelques points tout simples, mais très efficaces :

Racontez votre histoire

Publier des images de vos produits, c’est bien. Mais publier des images de vos produits de façon à ce qu’elles racontent votre histoire, c’est encore mieux. Servez-vous de vos images pour faire du « storytelling » afin que votre audience puisse s’identifier à votre histoire et donc à votre marque.

Investissez dans des photos de qualité

Les images de mauvaise qualité ne voleront pas haut sur les réseaux sociaux et les publications sans image ont beaucoup moins de succès que celles qui comprennent des photos appétissantes. Difficile de séduire son public avec des photos floues ou mal cadrées ! Efforcez-vous de faire bonne impression tout de suite et prenez le temps d’apprendre à faire de bonnes photos de vos produits. Pour cela, vous devrez vous renseigner sur les appareils photo les plus adaptés (votre iPhone peut très bien faire l’affaire, mais assurez-vous de savoir comment vous y prendre), sur l’éclairage, la mise en scène et la narration visuelle. Notez que les marques alimentaires font souvent appel à un photographe professionnel spécialisé pour prendre des photos de leurs produits.

Regardez les photos de Milk Bar :

Proposez des vidéos

S’il est essentiel d’avoir des images de bonne qualité, sachez que ce sont les vidéos qui ont le plus de succès. En publiant de courtes vidéos de vos produits sur les réseaux sociaux, vous réussirez à donner envie aux consommateurs de se ruer dans leur cuisine et de dévaliser leur frigo. Regardez par exemple les vidéos de Peach Mart sur Instagram… 

Soyez consistent

Prenez le temps de créer un calendrier et publiez une image différente (ou d’un produit différent) à intervalle régulier, que ce soit chaque jour ou chaque semaine. Ajoutez également une légende différente pour chaque image. Assurez-vous que toutes vos images soient alignées sur votre branding. En d’autres termes, qu’elles soient toutes cohérentes les unes avec les autres, de façon à ce que vos followers aient une expérience homogène de votre page Instagram ou Pinterest. Par exemple, ne publiez pas des photos sombres si toutes les autres sont claires et lumineuses. Apprenez aussi à maîtriser les fameux hashtags, car ils vous permettront de toucher un plus grand nombre de personnes. Familiarisez-vous avec les hashtags les plus populaires de votre secteur, mais aussi avec ceux qui sont spécifiquement liés à votre marque à vous.

Ice and Vice, un magasin de glaces branché de New York, prend la plupart de ses photos sur un fond noir.

Photos via Ice & Vice

En revanche, Moon Juice, une marque de suppléments alimentaires basée à Los Angeles, préfère les images lumineuses et colorées évoquant la vitalité.

Photos via Moonjuice

Le branding de marque alimentaire : un marché juteux

Il est parfois difficile d’identifier quel type de branding est le plus adapté à sa marque. On ne s’en rend compte qu’une fois qu’on a les éléments tout prêts et sous les yeux. Si c’est votre cas et que vous êtes en quête d’inspiration pour le design de votre logo, lisez nos articles précédents sur les marques alimentaires :

Mais si vous savez déjà ce que vous voulez et que vous êtes prêt à commencer le processus de création de votre logo, de vos emballages et de votre site web, cliquez ici pour trouver le designer idéal pour votre projet !

Besoin d'aide pour le branding de votre marque alimentaire ?
Laissez notre communauté de designers vous créer un design apétissant.