Une couverture de livre réussie est à la fois moderne et défiante. Que nous réserve 2018 dans ce domaine ? Tandis que les typographies osées et les illustrations continuent de faire rage, on voit émerger de nouvelles techniques comme le collage ou le chic haut de gamme. Voici donc les tendances qui domineront en 2018.

Les 8 tendances design à surveiller en 2018

  1. Typographies
  2. Minimalisme
  3. Illustrations
  4. 70’s et 80’s
  5. Millennial Pink
  6. Collage
  7. Photographie
  8. Finitions haut de gamme

1. Typographies

book cover design for Wir Im Wandel
Couverture-monstre réalisée par nevergohungry.
here i am cover
Via Picador.

 

Cela fait quelques années maintenant que les typographies percutantes sont à la mode et qu’on les voit partout. Et bien, ce n’est pas près de s’arrêter. Ces couvertures-là sont généralement épurées et la majorité de l’espace disponible est occupé par le texte. Les lettres majuscules attirent l’attention sans modestie sur les titres — une approche osée pour ce secteur d’activité.

Si les célèbres livres des auteurs tels que Jonathan Safran Foer sont connus pour revêtir des couvertures typographiques depuis des années, vous pouvez vous attendre à voir d’autres auteurs moins connus recourir à la même technique.

White Tears book cover
White Tears cover uses a letterpress overprint style. Via Penguin Random House.
A Separation book cover
A style growing in popularity, where large type is partially obscured by texture or pattern. Via Riverhead Books.

Comment cette tendance va-t-elle évoluer en 2018 ? Au lieu d’opter pour une typographie propre et épurée, tournez-vous vers les designs plus organiques (coups de pinceau comme pour la couverture de Exit West ou lettres d’imprimerie comme pour celle de White Tears). Nous verrons également de plus en plus de polices grasses, mais partiellement obstruées par un motif, comme c’est le cas de la couverture de A Separation, où des flammes ont été juxtaposées au texte.

2. Minimalisme

In the eyes of Grace book cover
A lovely, quiet book cover by llywellyn.
FAT book cover
The cover for Fat shows that large text can be minimalist too when supported by white space. By goopanic.

De l’autre côté du spectre, de plus en plus de graphistes évitent les polices trop bruyantes et optent pour des designs plus doux, intentionnellement minimalistes. Ces couvertures-là attirent davantage l’attention sur un seul élément central et laissent le reste de l’espace vide pour créer un design aéré. Même une couverture comme celle de Fat joue sur l’équilibre entre la taille et le poids des lettres ainsi que sur l’espace négatif pour créer un design sobre et centré.

Alors que notre environnement actuel est de plus en plus vif et de plus en plus bruyant, les designs qui misent tout sur un seul élément graphique (voir la couverture de Eyes of Grace) ont résolument quelque chose pour eux. On notera également les lettres volontairement manquantes de Imagine Me Gone qui permettent au design de respirer tout en créant un jeu de mots avec le titre de l’œuvre. Les couvertures de livres minimalistes que nous verrons en 2018 auront appris à apprivoiser le regard en en montrant moins.

After Him book cover design
Design minimaliste qui attire le regard. Réalisé par TintoDeVerano.

3. Illustrations

Freckles over Scars book cover design
Police manuscrite pour la couverture de Freckles Over Scars réalisée par Llywellyn.

Qu’il s’agisse de romans, de policiers ou de livres pour enfants, les illustrations n’ont cessé de prendre du grade depuis quelques années déjà. Dans la même lignée, il semblerait que le lettrage manuscrit n’est pas près de passer de mode non plus. En 2018, les tendances « girly » à fleurs des designs jusque-là explorés se verront délaissées pour une plus grande variété de style, et particulièrement aux designs androgynes et décalés. Cette tendance sera donc naturellement plus populaire auprès des graphistes masculins ainsi que pour les publications adressées à un public masculin.

Les couvertures comme celles de Lincoln in the Bardo ou encore de Tools of Titans font ressortir le côté masculin des lettres manuscrites et des illustrations réalisées à la main. Et pour de bonnes raisons : chaque couverture est unique et réalisée sur mesure qui séduira les amateurs du « fait soi-même ».

 

Tools of Titans book cover
Hand-drawn book cover for Tim Ferriss by nevergohungry.
The 4 Year Olympian book cover design
Book cover by Kostis Pavlou.

4. 70’s et 80’s

Le style des années 7à et 80 fait rage en ce moment. Il fait resurgir les souvenirs du bon vieux temps et ravive notre nostalgie pour l’époque ou tout était plus simple. Les séries télé prenant place à ces époques font rage (vous avez vu Stranger Things ?) et la littérature ne fait pas exception à la règle. 2018 nous surprendra avec des polices, des couleurs et des images tout droit sorties du passé.

Goodbye Vitamin book cover
Super groovy seventies inspired cover for Goodbye Vitamin. Via Henry Holt & Co.
Lovers and Neighbors book cover
Couverture néon réalisée par nevergohungry.

Les polices types des années 70, comme celles utilisées pour les couvertures de Sex and Rage and Goodbye, Vitamin s’intègrent tout aussi bien dans l’environnement visuel actuel que dans celui de 1976. Les néons (vu sur la couverture de Lovers and Neighbors) et les couleurs vives montrent bien que notre penchant pour les années 80 est loin d’être anéanti. Décalée, amusante, dangereuse ou encore mystérieuse, cette tendance est capable de véhiculer une grande variété d’émotions.

5. Millennial Pink

Il faut toujours quelques années avant que les tendances du moment s’infiltrent dans le monde du livre. Et puis d’un coup, on ne voit plus qu’elles. Le « millennial pink » en est l’exemple parfait : l’invasion bât désormais on plein.

White Lies book cover design by subsiststudios
Couverture de livre en « millennial pink » réalisée par subsiststudios.

On parle généralement d’un rose délavé pour décrire le fameux « millennial pink » qui a dominé l’internet depuis maintenant un an et demi. S’il est pour ainsi dire impossible de l’éviter si vous surfez régulièrement sur la toile, ce rose grisé commence à peine à faire son apparition sur les couvertures de livres, et particulièrement sur ceux destinés aux femmes.

Si cette teinte de rose est plus mature que l’éternel rose bonbon bien connu des plus jeunes, il est également plus léger que le beige ou le gris. Les graphistes ont choisi de s’en servir pour dégager un sentiment agréable et coquin. Le « millennial pink » est souvent associé à une iconographie simple ou encore à une typographie « primitive » pour contrebalancer l’effet petite fille.

Au cours de l’année 2018, alors que le temps radoucit, vous pouvez être sûr de tomber sur maintes couvertures de livres aux couleurs du vin estivales : le rosé.

6. Collage

Le collage est une autre tendance qui va prendre de l’ampleur en 2018. Qu’il soit réalisé sur ordinateur ou fait main avec de la colle et des ciseaux, le collage est un excellent moyen de donner un aspect plus tactile à un design.

Two Sided book cover
Urban novel book cover for jamesforgacs11 by Artrocity.
Billy Liar book cover
Via Penguin.
The smallest thing book cover design
Couverture-collage réalisée par green in blue.

En plus d’être original, le collage offre une occasion unique d’exprimer les différentes idées véhiculées par un ouvrage, en seul coup. La couverture du livre The Smallest Thing illustre bien ce principe en associant deux idées opposées (la nature et un masque à gaz).

Et ce n’est pas tout : la technique du collage peut être utilisée pour recréer n’import quel style. Dans le monde du livre, cela ouvre la porte à tous les possibles : subtilité, transparence, juxtapositions de textures et de formes… Tout est possible.

Sixty magnificent years book cover design
Collage inspired book cover design by green in blue.

7. Photographie

La photographie a toujours eu une place spéciale en ce qui concerne les couvertures de livres. Mais sa réputation en a également pris un coup depuis la venues des images stock pour ce qu’elle privilégierait les scènes surfaites aux vraies émotions (si vous ne nous croyez pas, recherchez « woman laughing with salad » sur internet).

The little crew of butchers book cover
Couverture réalisée par nevergohungry.

Aujourd’hui, les graphistes redécouvrent en quelque sorte la photographie et toutes les possibilités qu’elle offre. Grâce aux appareils photo intégrés dans les smartphones, la photographie de bonne qualité s’est démocratisée et les images stocks ont été forcées d’évoluer pour offrir plus d’authenticité.

Et ce sont les couvertures de livres qui en récupèrent les bénéfices : les graphistes utilisent la photo pour créer des designs qui communiquent des émotions à l’état brut et permettent aux lecteurs de se faire une véritable idée du contenu de l’œuvre. Rien ne traduit mieux une atmosphère qu’une bonne photo et c’est pour cela que cette tendance n’est pas près de s’en aller

8. Finitions haut de gamme

Gods in winter book cover
Starry night book cover by B&J.
The stargazer's sister book cover
Via Pantheon
On trails book cover
Via Simon and Schuster

En 2018, les graphistes tout comme les auteurs ne se satisferont pas d’un design tout simple imprimé sur du papier quelconque. Même les maisons d’édition les plus modestes et ceux qui s’autopublient ont accès à une qualité d’impression et à un degré de finitions supérieures. Si les techniques de dorure et d’embossage ont longtemps été utilisées dans le milieu, particulièrement sur les copies reliées, elles font maintenant partie intégrante du processus design.

L’ingéniosité de certains designs est époustouflante et on a vraiment envie d’acheter On Trails en voyant sa superbe couverture ! Le regard est attiré par le chemin qui se présente à nous et on ne peut qu’admirer l’association du style minimaliste aux finitions haut de gamme pour créer ce design unique.

 

Vous êtes prêt pour 2018

Il y a quelques années, nous recevions des centaines d’histoires qui expliquaient que l’internet tuait les petites librairies et l’industrie du livre en général. Les maisons d’édition, grandes ou petites (ainsi que ceux qui s’autopublient), ont dû s’adapter à ce marché changeant pour rester concurrent. En fin de compte, ils sont arrivés à la conclusion qu’un livre vaut vraiment la peine d’être acheté lorsqu’il représente plus qu’une simple histoire. Bien sûr, on aime lire de belles histoires, mais on aime également laisser nos plus beaux livres sur la table basse du salon comme on expose un objet d’art. C’est cette nouvelle perspective qui a fait que, cinq ans plus tard, de nouvelles librairies voient le jour et que les ouvrages publiés sont plus beaux que jamais. Mieux encore, ils se vendent et plutôt très bien ! Et tout indique que ce phénomène ne fera que s’amplifier en 2018.

Vous cherchez une couverture tendance pour votre nouveau livre ?
Lancez un concours de design graphique dès aujourd’hui !