Un design de landing page réussi permet de convertir les visiteurs curieux en clients fidèles. Mais créer une landing page qui sera à la fois belle et fonctionnelle ne se fait pas par magie : vous devez associer une excellente stratégie digitale à un superbe design de façon à être convaincant. Lorsqu’elles sont bien conçues, les landing pages sont redoutables.

Une illustration d'un graphiste en train de créer un design de landing page
Un design de landing page bien conçu allie stratégie digitale et design graphique avec succès. Illustration réalisée par OrangeCrush

Tandis que les landing pages bien conçues sont beaucoup plus susceptibles que les autres supports de générer des achats, leur efficacité est largement sous-estimée : 44 % des entreprises dirigent leur trafic vers la page d’accueil de leur site web et non pas vers une landing page. Et vu tous les efforts (publicitaires, budgétaires, de référencement, etc.) qu’il faut pour susciter l’intérêt pour un produit donné, les entreprises ne peuvent pas se permettre de passer à côté d’une si belle opportunité. Cela dit, l’efficacité d’une landing page n’est démontrée que lorsque son design est bien pensé…

Pour vous assurer que votre design colle bien à vos objectifs, nous allons vous expliquer dans cet article le fonctionnement des landing pages et des éléments les plus courants qui les composent, et nous vous livrerons tous nos meilleurs conseils pour réussir votre design. Pas de panique, nous sommes là pour vous aider !

Comment fonctionne le design de landing page, et pourquoi c’est important ?

Une landing page, parfois appelée page de destination ou même page produit, est généralement conçue soit pour commercialiser un produit ou un service spécifique, soit pour inciter les internautes à effectuer une action précise. C’est souvent vers une landing page que les utilisateurs sont dirigés lorsqu’ils cliquent sur un lien promotionnel ou lorsqu’ils recherchent un produit sur Google.

Un design de landing page réussi pour une marque de baumes à lèvres organiques
Les landing pages sont conçues pour promouvoir un produit en particulier. Design de landing page réalisé par 2ché

Le site web d’une entreprise centralise tous les produits et services qu’elle propose, en plus de fournir des informations générales sur l’entreprise en question. En revanche, une landing page fait partie du site web de l’entreprise, et son objectif est de persuader les visiteurs d’acheter tout de suite le produit qu’elle met en avant. En effet, les landing pages sont axées sur un produit en particulier (texte, design, etc.), et leur but est d’engager les visiteurs. En tant que telles, les landing pages (en particulier les landing pages multiples) sont beaucoup plus efficaces pour générer des prospects qu’une simple page d’accueil.

Les landing pages étant des outils de marketing, leur succès se calcule généralement en chiffres : les chiffres du trafic et du taux de conversion. La conversion correspond au nombre de visiteurs de la page qui achète le produit (de non-acheteurs, ils se convertissent en acheteurs). Aussi époustouflante qu’une page de destination puisse paraître, si le taux de conversion est trop faible (un taux de 2 % est considéré comme étant « moyen »), cela signifie que votre design n’est pas suffisamment efficace.

Design de landing page avec une illustration flat pour une marque de management de produit
Un design de landing page tente de persuader les utilisateurs d’effectuer une action en particulier. Design de landing page réalisé par FaTiH™

Le trafic comprend les informations sur les utilisateurs qui ont visité votre page, y compris le nombre total de visiteurs et la durée de leur visite. Lorsqu’ils partent d’une page sans rien acheter, on dit qu’ils ont « rebondi ». Bien que le trafic d’une page ne soit pas aussi important que le taux de conversions (une landing page qui a un fort trafic, mais un faible taux de rebond n’est pas très utile si personne n’achète le produit en question !), son ampleur peut tout de même vous renseigner sur la qualité de votre design. La bonne nouvelle est que les utilisateurs qui restent sur une page plus de dix secondes sont beaucoup plus susceptibles que les autres de lire tout le contenu de la page. Un excellent design associé à des informations claires et convaincantes est votre meilleur atout pour retenir leur attention.

Besoin d’inspiration pour créer votre landing page ? Jetez un œil à cet article plein d’exemples et d’idées.

L’anatomie d’un design de landing page

Il existe de nombreuses manières de créer une landing page. Après tout, le plus important est que votre page informe et persuade efficacement vos visiteurs. Cela dit, il existe tout de même des éléments récurrents auxquels les internautes se sont habitués et qui peuvent vous servir de bases pour créer votre propre landing page :

En-tête

L’en-tête est la première section d’une landing page de destination. C’est un espace rectangulaire occupant généralement la majeure partie de l’écran. Bien que sa taille puisse varier, l’en-tête contient généralement les éléments suivants :

Design de landing page pour une appli de services en ligne
L’en-tête vise à attirer l’attention des utilisateurs ainsi qu’à présenter et promouvoir succinctement le produit. Design de landing page réalisé par thecreatv
  • Branding : le logo de l’entreprise et le logo du produit (si applicable)
  • Image principale : l’image principale qui est associée au produit, généralement sous la forme d’une bannière. Il peut s’agir du produit lui-même ou d’une scène
  • Titre : le texte qui accompagne l’image et qui présente succinctement le produit
  • Sous-titre : il permet d’identifier le produit et donne un résumé plus détaillé de ses avantages (proposition de valeur)
  • Call-to-action (CTA) : il s’agit du bouton sur lequel les utilisateurs cliquent pour commencer le processus d’achat. Les CTA sont importants, mais n’en utilisez pas trop sous peine de surcharger votre page et de paraître difficile et compliqué. Envisagez plutôt de créer une barre fixe pour que votre CTA reste en haut de l’écran, même lorsque les utilisateurs font défiler la page (Remarque : les CTA peuvent avoir d’autres objectifs – inscription à la newsletter, téléchargement, etc., mais par souci de simplicité, nous nous concentrons sur le processus d’achat dans tout au long de cet article)
Design de landing page pour un concours de cuisine pour enfants
L’en-tête doit inclure des images et un titre convaincants pour captiver l’attention des utilisateurs. Design de landing page réalisé par Janki14

La navigation est un élément de design qui se trouve dans l’en-tête et qu’il est préférable de minimiser autant que possible. Bien que la plupart des pages web incluent un menu de navigation, les landing pages ne sont pas des pages web comme les autres. Elles sont conçues pour garder les internautes sur la page jusqu’à ce qu’ils soient prêts à acheter le produit dont il est question, tandis qu’une barre de navigation classique propose de nombreuses options et encourage à aller sur d’autres pages du même site.

Contenu

La section dans laquelle se trouve votre contenu est le corps principal de votre design de landing page. Si le but de l’en-tête est de présenter le produit et d’attirer l’attention des utilisateurs, le but du contenu est de présenter la proposition de valeur en détail et de fournir un argument convaincant aux utilisateurs afin de les convertir. Le contenu d’une landing page est généralement composé des éléments suivants :

Design de landing page pour une marque de fabrication de vélo
Le contenu de cette landing page est complété par des graphiques et des descriptions produits. Design de landing page réalisé par Prismonline ⭐️⭐️
  • Graphiques : les images secondaires du produit (différents angles de vue, clients en train d’utiliser le produit, etc.), les icônes, et les couleurs ou formes abstraites permettent de guider le regard des utilisateurs tout au long de la page
  • Spécifications du produit : texte qui décrit clairement le fonctionnement du produit, souvent accompagné de liens (comme « en savoir plus ») pour développer des points précis. Là aussi, faites attention de ne pas diriger les utilisateurs en dehors de votre landing page
  • Comparaison des avantages : cela permet de montrer comment le produit en question améliore le quotidien des utilisateurs, parfois en le comparant aux produits concurrents, ou en identifiant et en résolvant les problèmes des consommateurs
  • Témoignages : notations, avis et/ou témoignages des clients, qui renforcent la confiance des utilisateurs

Pied de page

Le pied de page est la fin de votre landing page. C’est là que les internautes devront prendre une décision finale. On y trouve généralement les éléments suivants :

Design de landing page pour un cours éducatif sur LinkedIn
Le pied de page contient les informations de clôture, telles que des coordonnées et les conditions de vente. Design de landing page réalisé par Adam Muflihun.
  • Liens externes : vous pouvez ajouter des liens externes pertinents, comme la page FAQ de votre site web, par exemple
  • Liens vers les réseaux sociaux : comme nous l’avons dit plus haut, il n’est pas toujours bon de diriger les consommateurs vers d’autres sites que les siens, mais cela peut néanmoins améliorer le trafic en fournissant des liens permettant aux utilisateurs de partager votre landing page avec leur réseaux
  • Coordonnées : un numéro de téléphone ou une adresse email permet aux utilisateurs de savoir où s’adresser pour toute question supplémentaire
  • Informations légales : copyright du site web et des produits, ainsi que les autres dispositions juridiques. Ceci est généralement inclus dans une barre de couleur sombre tout en bas de la page pour la séparer du reste du contenu

6 conseils pour créer sa landing page

Connaître les éléments et les objectifs habituels d’une landing page est une chose, mais il faut également savoir comment les traduire de manière visuelle dans un design ! Bien que l’apparence de votre page variera en fonction de votre graphiste et de votre marque, vous trouverez ci-dessous les règles générales ainsi que nos meilleurs conseils en la matière.

1. Soyez minimaliste

Ici, « minimalisme » fait référence au fait de se limiter au strict nécessaire en ce qui concerne les éléments graphiques de votre design (couleur, typographie, imagerie, etc.). Au cours du processus de création, réfléchissez bien à chacune de vos décisions. Si l’un des éléments n’apporte rien au message, à la compréhension du produit, ou à l’argument en faveur d’un achat, supprimez-le.

Un design de landing page pour une marque tech
Ce design utilise quelques éléments seulement dans chaque section (du texte, une image et des boutons CTA) et beaucoup d’espace, de sorte à mettre en valeur le message de la page. L’utilisation des blocs de couleur unie permet d’identifier facilement chaque section. Design de landing page réalisé par Skalak

Il y a deux raisons principales pour lesquelles cela est important. Premièrement, il est bon de supposer que, même si les utilisateurs ont choisi de venir sur votre landing page, c’est simplement parce qu’ils sont curieux par rapport à votre produit, et que vous risquez de les perdre à chaque fois qu’une opportunité se présente. Aussi, donner à votre texte suffisamment d’espace permet de mieux mettre en valeur les informations que vous présentez et rend votre page moins intimidante.

Design de landing page pour une marque de mode masculine
Ici, on a opté pour un alignement central et beaucoup d’espace vide de façon à créer un look minimaliste. Design de landing page réalisé par RAZS

Deuxièmement, plus il y a d’éléments graphiques, plus votre page mettra du temps à charger. Étant donné que le taux de rebond augmente de manière exponentielle à chaque seconde qu’une page prend pour charger, et que les moteurs de recherche pénalisent même les pages qui sont lentes, il est impératif que votre page ait un chargement rapide.

2. Tirez profit de la ligne de flottaison

Bien qu’une approche minimaliste puisse vous inciter à penser que les pages courtes sans défilement sont mieux que les autres, sachez que ce sont les landing pages plus longues qui parviennent le mieux à fidéliser les utilisateurs. Une page plus longue permet d’espacer les éléments, tandis qu’une page courte peut donner l’impression que le design est à l’étroit et surchargé, même si elle contient le même nombre d’éléments. De plus, le défilement est un élément interactif plus apprécié qu’une page statique à la façon d’un panneau d’affichage.

Design de landing page pour une marque de plongée sous-marine
Les éléments graphiques de ce design incitent les utilisateurs à plonger dans les profondeurs de la page pour en savoir plus. Design de landing page réalisé par set4net

La meilleure façon de capitaliser sur le défilement est de créer votre design autour de ce que l’on appelle la ligne de flottaison. Il s’agit de la ligne à partir de laquelle une page web est « coupée » en raison de la résolution de l’écran, forçant l’utilisateur à faire défiler vers le bas pour voir la suite. Bien que les tailles d’écran physiques varient, la plupart des résolutions au-dessus de la ligne de flottaison sont de 1000 x 600px. Faites donc en sorte de titiller la curiosité des internautes en mettant un aperçu de vos meilleurs graphiques juste au-dessus de cette ligne. Vous les inciterez ainsi à faire défiler vers le bas et à lire le reste de votre page.

3. Optimisez le sens de lecture

Les modèles de lecture, basés sur les mouvements oculaires, décrivent les différentes manières dont nous lisons les pages web. Les graphistes peuvent utiliser ces modèles pour organiser le texte et faciliter ainsi la lecture. Étant donné que la plupart des utilisateurs « survolent » les pages web avant de s’engager à les lire vraiment (79% d’entre eux ne vont pas jusque là), il est dans votre intérêt d’optimiser votre design pour faciliter une lecture en diagonale dès le début. Divisez la copie et les graphiques de façon à ce que le texte soit lisible à une certaine distance, tout en guidant subtilement le regard vers le bas de la page et vers votre CTA.

Design de landing page pour une application d'analyse
Une mise en page en Z est idéale pour faciliter une lecture rapide. Design de landing page réalisé par iva

Voici les deux modèles de lecture les plus courants et que vous devez prendre en compte :

  • Lecture en Z : les utilisateurs dessinent un « Z » avec leurs yeux en balayant l’écran de gauche à droite. Ce modèle est utile pour les designs riches en images et peut vous aider à rendre votre mise en page plus dynamique en dispersant les éléments en zigzag et en incitant les utilisateurs à balayer l’écran rapidement d’un côté à l’autre
  • Lecture en F : les utilisateurs dessinent un « F » avec leurs yeux en balayant de gauche à droite. Ce modèle est plus utile pour les pages contenant du texte, car la forme est plus propice à la lecture ligne par ligne

4. Pensez aux interactions

Les éléments interactifs sont l’un des plus grands atouts du web, en comparaison aux supports imprimés. Les designers de landing page peuvent jouer sur les interactions pour inviter les visiteurs à participer plutôt que de lire passivement ce que vous leur proposez. Cela peut rendre l’expérience plus ludique qu’une simple publicité de marketing.

GIF animé du défilement d'une landing page
Les animations qui se déclenchent avec défilement peuvent rendre votre landing page plus vivante et interactive. Design de landing page réalisé par Adam Muflihun

Le défilement est une forme évidente d’interaction et qui peut être augmentée avec des animations, comme des transitions de balayage vertical ou horizontal. Les animations qui s’activent lorsqu’on survol tel ou tel élément (graphique qui bouge, rebondit, s’estompe, disparaît, etc.). Si vous vendez un produit physique, permettre aux utilisateurs de faire pivoter un rendu 3D du produit en question peut-être très utile.

Le bouton CTA est l’élément interactif le plus important. Assurez-vous que cliquer sur ce bouton soit plaisant et positif, par exemple en y ajoutant une animation. Même si ces animations doivent rester subtiles afin de ne pas distraire les utilisateurs ou rallonger le chargement, elles permettent néanmoins de divertir et d’intéresser les utilisateurs.

5. Réutilisez vos designs

Si votre entreprise fabrique un certain nombre de produits ou offre des services différents, créez des landing pages distinctes pour maximiser votre taux de conversion pour chacun d’entre eux. Mais notez que plus vous créez de pages, plus vous aurez du mal à faire évoluer le processus de design au fur et à mesure que vous vous développez. Pour vous faciliter la tâche, utilisez les mêmes mises en page.

Landing page design for a cheese brand
La deuxième version d’une landing page similaire. Design de landing page réalisé par eeeh_aarrh.
Landing page design for a cheese brand
Le style d’une landing page peut déterminer le style visuel d’une autre. Design de landing page réalisé par eeeh_aarrh.

Bien que les landing pages doivent être adaptées à chaque produit, elles font également partie de votre marque, et il est important de maintenir la cohérence entre elles pour créer un style visuel reconnaissable (ce qui aide les utilisateurs à faire confiance à votre marque). Par ailleurs, créer plusieurs landing pages similaires facilite le processus de design (et le budget !).

Commencez par en créer une et testez-la rigoureusement (en savoir plus sur ce sujet plus bas). Une fois que vous avez un design fonctionnel, réutilisez-le pour vos autres pages. Votre public cible peut être différent en fonction du produit dont vous faites la promotion avec votre page. Assurez-vous donc de tester continuellement chacune de vos pages et de modifier le design des unes ou des autres si nécessaire.

6. Testez chaque élément

La triste vérité est que, malgré tous ces conseils, il se peut que votre landing page ne convertisse pas comme vous le voudriez. La réussite, ici, relève davantage de la science, où les faits et les chiffres priment sur les préférences esthétiques. La variable clé, en revanche, c’est votre audience cible. Chaque public est unique, et le seul moyen infaillible de savoir si le design de votre page fonctionne pour ce public-là est d’effectuer des tests et d’ajuster votre design en fonction des résultats.

Une image présentant plusieurs versions d'une landing page
Testez plusieurs versions de chaque élément de votre landing page jusqu’à ce que vous trouviez la bonne combinaison. Design de landing page réalisé par Ian Douglas

Les split tests, parfois appelés tests A/B, qui consistent à tester deux versions différentes d’un design et qui sont réalisés sur deux groupes différents, sont une manière courante de découvrir quel design produira les meilleurs résultats. Utilisez cette méthode pour tester chaque élément de votre page, de l’en-tête au contenu en passant par vos images et la forme des boutons. Ainsi, vous pouvez être certain que votre design sera non seulement beau, mais aussi efficace.

Vous n’avez plus qu’à vous lancer et créer un superbe design de landing page !

Lorsque vous vous lancez dans le processus de design de votre landing page, partez du principe que votre public cherche une raison quelconque pour rebondir, c’est-à-dire pour partir de votre page, et que c’est à vous de faire en sorte qu’il reste.

Bien que de nombreux facteurs puissent contribuer à un taux de rebond élevé (descriptions peu claires, surévaluation du produit, ou même simplement un produit décevant, etc.), un bon design est l’un des meilleurs moyens de diminuer les risques et d’augmenter vos chances de réussir. Bien que ce guide vise à vous donner un point de départ sur le sujet, le moyen le plus sûr d’obtenir un design de qualité pour votre landing page est de faire appel à un graphiste professionnel.

Envie d’en savoir plus sur le design web ? Voici un article qui passe en revue toutes les étapes de la conception d’un site web.

Vous cherchez un design de landing page qui fera décoller vos ventes ?
Nos designers professionnels vont vous aider à créer le design pour votre produit.