Si vous avez déjà réalisé un design, quel qu’il soit, vous vous y connaissez au moins un peu en psychologie des couleurs et vous savez au moins que nous associons tous des émotions spécifiques à chaque couleur.

Le rouge c’est la passion, le blue est apaisant, et ainsi de suite. Le jaune est ludique, mais pourquoi est-ce une couleur si exaltante ? Il est tentant de s’en tenir à un simple ressenti, mais c’est justement une explication trop simpliste. Pensez-y : si les associations que nous établissons entre les émotions et les couleurs étaient innées, elles ne varieraient pas d’une culture à l’autre et ne changeraient pas avec le temps (on pense notamment au rose qui était autrefois une couleur pour les garçons).

Une chose est sûre, les couleurs jouent un rôle important. C’est pourquoi vous devez vous familiariser avec les principes de base de la psychologie des couleurs avant de déterminer quelle nuance représentera au mieux votre marque. Une fois que vous saurez ce qu’évoque telle ou telle couleur, vous serez en mesure de tirer parti de ses connotations pour créer votre image de marque et communiquer vos valeurs.

Qu’est-ce que la psychologie des couleurs ?

La psychologie des couleurs est l’étude de la façon dont les couleurs que nous percevons influencent nos pensées et nos émotions.

Spectre électromagnétique avec lumière multicolore
La psychologie des couleurs explique pourquoi et comment les couleurs influencent nos émotions. Image via Radio2Space

Mais avant de plonger dans la psychologie des couleurs à proprement parler, nous devons définir exactement ce qu’est une couleur.

Bien que nous pensons voir des teintes différentes, les couleurs sont en réalité des ondes lumineuses de longueurs différentes. La lumière existe sur le spectre électromagnétique, qui s’étend des ondes lumineuses les plus longues aux plus courtes. Les ondes radio, les micro-ondes, la lumière infrarouge, les rayons gamma et les rayons X sont tous à des segments de longueur différents sur ce spectre. Au centre se trouve un petit spectre d’ondes lumineuses mesurant entre 400 et 700 nanomètres, et qui correspond à la lumière perceptible par l’œil humain, et rassemble toutes les couleurs que nous voyons.

Une carte de visite multicolore
La couleur est partout et a une grande influence sur la manière dont nous percevons notre environnement. Design de carte de visite réalisé par Da-Viper

Les chercheurs qui travaillent dans le domaine de la psychologie des couleurs étudient les associations primitives et culturelles que nous faisons avec des couleurs spécifiques, et comment le fait d’être exposé à ces couleurs, influence nos préjugés et nos comportements.

Prenons un exemple concret. Une expérience en Écosse et au Japon a montré que lorsque les lampadaires d’un quartier étaient équipés de lumière bleue, le taux de criminalité et de suicide de ce quartier diminuait de manière significative. Les chercheurs en psychologie des couleurs tentent d’expliquer pourquoi de tels phénomènes se produisent.

Cela pourrait être dû au fait que le bleu est une couleur inhabituelle pour les lampadaires, ce qui donne aux criminels potentiels l’impression que quelque chose n’est pas comme d’habitude et les pousse ainsi à abandonner leurs plans. Mais ce pourrait également dû être au fait que le bleu est souvent associé à la police, ce qui nous pousserait donc à être plus prudents. Ou ce pourrait encore être parce que le bleu est une couleur apaisante presque universellement reconnue, et qui pourrait avoir une influence positive et calmante sur ceux qui s’y exposeraient.

La langue que nous parlons influence les couleurs que nous percevons

Nos ancêtres ne voyaient pas les mêmes couleurs que nous. Et d’ailleurs, nous ne voyons même pas les mêmes couleurs que des gens dans d’autres endroits du monde. Cela peut sembler quelque peu exagéré, mais c’est pourtant bien vrai. Les études ont montré que la langue que nous parlons influence la façon dont nous percevons les couleurs.

Une étude réalisée en 2006 a révélé que les membres de la tribu Himba, une culture de Namibie qui n’a pas de mot pour la couleur « bleue », n’arrivaient pas à identifier un carré bleu parmi plusieurs carrés verts, car pour eux, ils étaient tous verts. Les anglophones n’ont eux aucune difficulté à réaliser cette tâche.

En revanche, lorsqu’ils sont présentés avec plusieurs carrés verts, dont un d’une teinte légèrement différente des autres, les membres de la tribu Himba sont capables d’identifier immédiatement le carré différent des autres, ce que les anglophones ne parviennent pas à faire. C’est parce que la langue de la tribu Himba, l’otjihimba, possède des mots pour décrire la plupart des teintes que les anglophones qualifient simplement de « vertes ».

Pensez maintenant à la façon dont l’océan et la couleur bleue nous semblent fondamentalement liés l’un à l’autre. Pour un anglophone ou un francophone, l’océan est tout simplement bleu.

round logo with geometric accents
Design de logo réalisé par Chris Kay
geometric logo shaped like a turtle
Design de logo réalisé par zsuka

Pourtant, ce n’est pas ce que Homère voyait… Dans L’Odyssée, la mer est décrite comme « un vin sombre ». Le miel est décrit comme étant vert et les moutons sont violets ! Homère n’était pas le seul auteur de l’époque dont le monde était dépourvu de bleu. Intrigué par l’absence de cette couleur dans l’œuvre d’Homère, William Gladstone, érudit britannique du XIXe siècle (puis suivi par le philosophe allemand Lazarus Geiger), a étudié de près les textes anciens du monde entier et a constaté que seuls les Égyptiens avaient un mot pour la couleur bleue. Ils étaient également la seule culture à avoir un pigment bleu.

Un lézard aux multiples couleurs
La couleur dépend de celui qui la regarde. Design de logo réalisé par spoon lancer

Les travaux de Gladstone et Geiger sont arrivés à la même conclusion, qu’il s’agisse des langues de l’Inde ou d’Islande : les premiers mots de couleurs servent à désigner le noir et le blanc.

Ce sont les mots pour désigner la couleur rouge qui arrive ensuite, suivis des mots désignant le jaune et le vert. Dans chacune des langues étudiées, le bleu était la dernière couleur officiellement reconnue.

Pour les russophones, il existe plusieurs bleus et leur langue possède des mots distincts pour désigner le bleu clair (« goluboj ») ou le bleu foncé (« siniy »).

L’origine des associations entre couleurs et émotions

Les chercheurs ont déterminé qu’après le blanc et le noir, le rouge a été la première couleur à avoir été identifiée à l’écrit par presque toutes les cultures. Pourquoi, vous demandez-vous ?

Une carte de visite noire avec un texte rouge
Le rouge est le panneau stop de la nature. Design de logo réalisé par ultrastjarna

Cela peut être dû au fait que le rouge est l’une des couleurs les plus importantes de la nature : c’est la couleur de la colère qui signale à l’autre de « reculer immédiatement sous peine de se faire attaquer ». C’est aussi la couleur des fruits mûrs comestibles, une information essentielle à la survie de nos ancêtres et à l’évolution de l’humanité.

Tous les animaux n’ont pas besoin de percevoir la couleur rouge autant que les primates, c’est pourquoi toutes les espèces n’ont pas développé la structure oculaire nécessaire permettant de percevoir cette teinte (ou les autres couleurs que nous percevons). Vous avez probablement déjà entendu dire que les chiens sont daltoniens. Cela ne veut pas dire qu’ils ne voient que le noir et le blanc, mais qu’ils perçoivent le monde de manière plus floue et moins contrastée que nous :

Le point de vue d'un humain par rapport à celui d'un chien
Visuels via American Kennel Club

Et bien sûr, d’autres animaux ont développé des structures oculaires nécessaires pour percevoir les couleurs dont ils ont besoin pour survivre. Par exemple, les oiseaux peuvent voir les ultra-violets, ce que nous ne sommes pas capables de faire. Voici un exemple de ce à quoi ressemble le monde pour un oiseau :

Le point de vue d'un humain par rapport à celui d'un oiseau
Visuels via Bored Panda

Certains animaux, comme les crevettes-mantes, ont évolué pour pouvoir voir le monde d’une manière que nous ne pourrions jamais imaginer. C’est non seulement l’espèce que nous avons identifiée jusqu’à présent qui possède les yeux les plus complexes (comme les oiseaux, les crevettes-mantes perçoivent les ultra-violets), mais elles perçoivent en plus différentes couleurs d’UV. Voici à quoi ressemble leur vision du monde :

Le point de vue d'un humain par rapport à celui d'une crevette-mante
Visuels via Brightside.me

Tout comme notre capacité à voir les couleurs de manière spécifique a évolué pour assurer notre survie, les associations que nous faisons entre les couleurs et les émotions ont elles aussi changé. Le bleu, qui est la couleur du ciel, a sur nous un effet relaxant et apaisant. Mais, comme il existe très peu d’aliments dans la nature qui sont de cette couleur, le bleu n’est pas connu pour être une couleur qui ouvre l’appétit. Le vert, en revanche, est la couleur de la vitalité et de la fraîcheur, car les jeunes pousses de végétation sont de cette couleur-là dans la nature.

Psychologie des couleurs et culture

Certaines connotations, comme celles liées au rouge et au marron, peuvent être expliquées en réfléchissant aux endroits où elles apparaissent dans la nature et ce qu’elles signifiaient pour les premiers humains. Mais cela n’explique toujours pas pourquoi le noir représente si bien le luxe ou encore pourquoi le jaune est une couleur ludique et amusante.

En effet, certaines associations sont issues de nos cultures plutôt que de la nature. C’est pourquoi les associations ne sont pas toutes universelles et les significations des couleurs varient d’un pays à l’autre. En Chine et en Inde, le blanc est associé à la mort, contrairement à l’occident qui préfère le noir. De même, aux États-Unis, le jaune est considéré comme la couleur la plus joyeuse et la plus ludique, tandis qu’au Japon, c’est la couleur du courage.

La psychologie des couleurs selon les cultures
Ce que signifient les couleurs selon les cultures. Via information is beautiful
business card showing a smiling yellow cartoon bee
Design de carte de visite réalisé par Rose”
green logos for hemp company
Design de logo réalisé par Chelogo

Les associations culturelles d’une couleur donnée peuvent également changer avec le temps. Le vert, couleur de la croissance et du renouveau, était pourtant la couleur de la mort en Europe au XVIIIe siècle. Pourquoi ? Parce que le colorant vert de l’époque contenait de l’arsenic, ce qui pouvait littéralement tuer ceux qui y étaient trop exposés. Les vestiges de cette connotation ont subsisté et le vert est parfois encore associé à la toxicité.

Utiliser la psychologie des couleurs pour créer des liens

Le fait que les emballages des produits à base de plantes arborent presque toujours du vert ou que les produits de nettoyage sont si souvent emballés dans du blanc n’est pas un hasard. Les marques capitalisent sur les associations subconscientes que nous faisons avec certaines couleurs pour communiquer leurs valeurs.

On notera d’ailleurs d’UPS a choisi le marron comme couleur principale, qui, comme vous le savez, est associée à la fiabilité. Et on comprend bien pourquoi : la fiabilité est très importante aux yeux des clients de cette marque.

whole foods logo
Design de logo via Whole Foods
target logo
Design de logo via Target
ups logo
Design de logo via UPS

Whole Foods est l’une des marques célèbres qui utilisent la psychologie des couleurs pour communiquer ses valeurs. Son logo est vert épinard, ce qui suggère aux consommateurs qu’il s’agit d’un magasin offrant des produits frais et sains.

Target, le géant américain, fait appel à notre attirance quasi innée pour le rouge. Son logo audacieux ne manque pas d’attirer et de retenir notre attention.

Aide-mémoire sur la psychologie des couleurs : les connotations les plus courantes

Au fur et à mesure que vous en apprenez plus sur la psychologie des couleurs et sur les couleurs les plus adaptées à votre logo, votre site web ou tout autre élément de branding de votre marque, gardez bien à l’esprit les associations les plus courantes.

Rouge

Le rouge est la couleur de la passion, de l’action, de l’énergie et du danger. On pense immédiatement aux panneaux « stop », aux flammes, au logo de Target et aux roses.

rouge
La signification du rouge
red logo with volleyball on fire
Design de logo réalisé par bo_rad

Orange

L’orange est synonyme de créativité, d’enthousiasme, d’énergie et de jeunesse. Pensez aux cônes de signalisation, aux vêtements à haute visibilité et à la vitamine C !

orange
La signification du orange
orange with face and green cape
Illustration réalisée par El-Za

Jaune

Le jaune représente la joie, l’espoir, la chaleur, la spontanéité et la positivité. On pense tout de suite au soleil et aux célèbres smileys.

jaune
La signification du jaune
Sun over moon illustration
Illustration réalisée par Annya Ershova

Bleu

Le bleu est synonyme de calme et de fiabilité. Les banques et autres institutions financières (Visa, PayPal, American Express), ainsi que les grandes entreprises (General Electric, Lowe’s, Boeing) optent presque toutes pour du bleu.

bleu
La signification du bleu
blue and black abstract rhino logo design
Design de logo bleu par Jefri Stiven Pinzón

Vert

Le vert est souvent associé à la nature, la croissance et la richesse, tout simplement parce que c’est la couleur des arbres et de l’argent (des dollars américains, tout du moins).

vert
La signification du vert
green logo design for vitavana
Design de logo réalisé par Lvasquez

Marron

Le brun est une couleur terre-à-terre qui représente la chaleur, la nature, l’honnêteté et l’entièreté.

marron
La signification du marron
brown train logo
Design de logo sheva

Violet

Le violet est une couleur mystérieuse qui représente la créativité, le luxe, la spiritualité et la richesse.

violet
La signification du violet
abstract modern purple logo
Design de logo artsigma

Rose

Le rose est une couleur jeune qui symbolise la romance, l’espièglerie et la féminité.

rose
La signification du rose
pink cake cloud logo
Design de logo rose réalisé par aerith

Les couleurs et le branding vont main dans la main

Gardez bien à l’esprit les principes de la psychologie et de la théorie des couleurs lorsque vous créez votre logo, vos emballages produits, votre site web et tout ce qui est en rapport à votre marque. Les couleurs sont de puissants outils qui vous aideront à communiquer un message. Assurez-vous donc de faire les bons choix.

liquor bottle labels with gold text
Design d’étiquette produit réalisé par Estaban Tolosa
illustration-style logo of pink lips and black text
Design de logo réalisé par ananana14
green and natural-colored cardboard box with text
Design d’emballage produit réalisé par Stan Brand Design

Besoin d’aide pour déterminer quelles couleurs représentent le mieux votre marque ? Contactez l’un de nos graphistes professionnels pour vous aider.

Prêt à vous démarquer avec des designs pleins de couleurs ?
Nos talentueux designers peuvent vous aider.